Volin


VOLIN

CIMES
Nouvel album
28 FÉVRIER 2020

BIO - PHOTOS HD
cimes

A linstar des Feu! Chatterton et Radio Elvis, sarrachant dune même génération, sur laquelle on trouve lempreinte de BabX et Bertrand Belin, Volin arpente un chemin novateur dont laboutissement présent nous offre un album jamais statique, qui se balade, plane, s’échappe et revient à lui. Entre Rock, musique électronique et Folk épurée, il nous absorbe dans un calme cotonneux, comme lové dans un nuage, où pourtant lintensité enfle, grimpe et déferle soudain, ce qui fait de « Cimes » une entité qui sans explicitement mentionner le voyage, ni l’évoquer abusivement, en est pourtant un dans son intégralité.

volin

Que le nouvel album du groupe Volin « Cimes », ode à la hauteur, souvre par la chanson « Descendre en soi » invitant à une plongée introspective, voilà un curieux paramètre au gout de paradoxe, qui na rien danodin. Lentrée dans lunivers planant de ce disque, contrastant avec le précédent « Volcan », plus sombre, saugure précisément sous le signe de contrastes à visiter, de sens contraires à explorer, autant spatiaux que temporels. La thématique du temps, celui qui est parti, celui qui viendra (« Hier », « Petit à petit »), et celle du mouvement cinétique par voie routière, maritime ou aérienne (« Partir », « Entre deux rives », « L’élan ») se manifestant avec récurrence au travers des chansons. Dautres (« Blanc », « Cimes », « Descendre en soi ») abordent des sujets plus sociétaux, faisant état du décalage schizophrénique entre nos vies intérieures qui ont besoin de calme, de lenteur, et la toute vitesse du monde, saturé, qui ne supporte pas lattente. Ce monde du tout en même temps.

Empreint dune douce mélancolie, « Cimes », sentend avant de s’écouter, appelle une compréhension intuitive plus quintellectuelle, en caressant les instincts d’évasion, et en transcendant les histoires intimistes pour en cueillir les émotions. L’écriture aérée restreint le flux dinformations sans appauvrir le sens, et propage en filigrane des orientations sans déterminer la direction de limagination : Volin épure sa poésie et se consacre volontiers à jouer avec la musicalité des mots, par des assonances, des répétitions de sonorités, à la manière anglophone. Il en surgit un art de transcrire le monde dans un Français irrigué des influences revendiquées dartistes de la scène indépendante britannique et internationale (Radiohead, Grizzly Bear, James Blake). Et cette écriture se révèle pleinement en cohérence avec l’équilibre des choix instrumentaux façonnant une atmosphère éthérée qui se sublime deffets avec subtilité et parcimonie. On sent une volonté d’épurer, de resserrer le propos en enlevant le superflu. Cest dans lintimité dun chalet Pyrénéen que le groupe et son ingénieur du son, frère du chanteur, ont créé et enregistré lalbum, tenant à préserver la plus grande liberté créative.


MATHPROMO
www.mathpromo.com
Radio, TV : Mathieu ARTAUD
  06 77 07 49 87 | math@mathpromo.com

Presse, web : Julien OLIBA
06 22 27 14 30 | julien@mathpromo.com