Newsletter

News

Punish Yourself sortie de Holiday in Guadalajara

Après presque vingt ans à hanter les routes et les backstages de France et du Monde, sept albums studio, et un nombre incalculable de bouteilles de vodka (et autant de néons noirs) massacrés, on pourrait croire que les furieux de Punish Yourself aspireraient à la sérénité. Mais non, « l’album de la maturité » n’est pas pour maintenant…

Après deux disques extrêmement sombres et complexes, ils reviennent traîner sur les territoire du dancefloor avec un nouvel album, Holiday In Guadalajara , qui mélange beats frontaux, guitares catchy et mur du son indus en une avalanche de tubes post-apocalyptiques pour night-clubs ravagés, entrecoupés de digressions cinématographiques morriconiennes décalées.

Ultra-primaire et ultra-efficace, mais sans oublier la touche « what the fuck is this ? » qui a toujours été présente dans la discographie du groupe, avec ici des apparitions inattendues – harmonica, trompette, cajon et dobro, entre autres surprises – et bien évidemment les doses obligatoires de psycho-swing’n’roll pété à l’acide et de bruitisme noise-indus. Un disque de guérilleros soniques hétéroclites échappés d ‘un Dia de los muertos sans fin, et accompagné d’une scénographie « tox-mex », sombreros, crânes multicolores et western cyber-spaghetti – Holiday In Guadalajara est une fiesta fatale, pas de quartier, pas de survivant !

On en parle déjà sur :
« Depuis près de vingt ans, les Toulousains déballent, avec la puissance de feu d’un croiseur, leur cyber-metal-indus-punk dans des shows époustouflants, qui tiennent autant du défilé mortuaire mexicain que de la revue sexy pour zombies. Un peu monotone musicalement mais unique visuellement. » Télérama
« Miss Z, Vx69 et consorts sont au top de leur forme, incoercibles, sombres et teigneux comme jamais. » SLR
« Indus, metal ou dance trash, peu importe l’étiquette que l’on accole au groupe. La musique s’affranchit des limites. » New box
« Un déluge de beats frontaux, de guitares catchy, d’électro indus sur des mélodies basiques et ultra efficaces. » Nouvelle Vague
« Ce nouvel album passe le mur du son tout en manifestant une composition complexe, fracasse les oreilles tout en les attendrissant. Addictif. » Clutch
« Un cocktail techno mariachi à faire rêver Robert Rodriguez pour une nouvelle suite de son film culte Une Nuit en Enfer. » Music Story
« Ce disque vous convie à une fiesta fatale. » Notulus
« C’est rentre dedans, c’est décalé, malsain, primaire (primitif ?) et c’est la B.O. idéale d’une vie d’excès de décadence ! » Metalsickness
« Mad Max sous mescaline, Macbeth sous krack, Dawn of the dead sous LSD, … vous avez le choix du moyen de transport mais je vous le dis de suite vous n’échapperez pas au boulet de canon voodoo qui va vous flinguer les tympans. » The ArtChemists

Comments