Newsletter

VIKTOR AND THE HATERS

VIKTOR AND THE HATERS
Biographie

VIKTOR AND THE HATERS
BLACK OUT (I)
6 DÉCEMBRE 2019

BIO :
“Si les nuits sont longues, c’est que la vie est courte ». Et c’est une nuit en 2017, entre deux discussions autour de Bukowski et Despentes, que Viktor fera la rencontre des Haters : nébuleuse dont les figures de proue sont Cyrille Sudraud (Guitariste, Hushpuppies), Maître Madj (DJ, Assassin) et Raphaël Otchakowsky (Trio-Skyzo-Phony) qui accompagnent Viktor sur scène. Comme dit le dicton : “Haters Gonna Hate” et ensemble ils prennent un malin plaisir à pousser la disto de guitare dans les gigs hip-hop, défendre la poésie cérébrale dans les bars punk et monter les basses électroniques sur les scènes chanson : la collision “Viktor & The Haters” est née. Un projet rejoint également en studio par Ossama, le guitariste Yan Péchin (Bashung-Miossec-Fontaine), JM (No Money Kids) ou encore Dj Moktarr, eux-mêmes suivis d’une horde de Haters sympathisants d’un post-rap dont le leitmotiv est d’exploser les barrières musicales et donner vie à une poésie surréaliste, marginale et contemporaine. « L’esthétique du choc », où des « îles sans péage » émergent de battements urbains mécaniques, où des petits morceaux d’espoir naissent sur fond de No Future.

“C’est une histoire de choc. De chaos.
Une histoire de Rap Electro Punk. Ne pas savoir où tout cela va finir, mais oser quand même, se faire amener là-bas.”

INDIEMUSIC

“Une guitare électrique cinglante et stridente, une basse pesante, une caisse claire qui claque. Un rap, comme un reproche.”
SOURDOREILLE

“Jamais là où on l’attend, Viktor & the Haters laisse derrière lui un ouvrage fait de rage et loin d’être sage, qui crache un venin adressé à la “bien-pensance”.”
MUZZART

“Un rap de démolisseur, entre hyperactivité punk au micro et instrumentaux rock passés aux électrochocs.”
ABCDRDUSON