Newsletter

N3RDISTAN

N3RDISTAN
Biographie

N3RDISTAN
1er album
15 FÉVRIER 2019

BIO :
C’est l’histoire d’exilé(e) venu(e) d’ailleurs avec leurs mélodies et leurs chants mystiques, des textes dérangeants et des rimes engagées. Entre rock, trip-hop, électro, oriental-beat ou influences world, ce quartet mêle comme une évidence la puissance du digital, la poésie arabe ancestrale, les diatribes engagées ou les mélodies d’un qanun égrenées. N3rdistan offre un spectacle décapant aux frontières de l’Oriental-beat et de l’électro urbain.
Bienvenue dans les contrées déroutantes du N3rdistan.

Né à Casablanca, en 1984, Walid BenSelim est un élève doué et impertinent qui cultive les paradoxes et l’insoumission dès son enfance. Au collège, il fonde avec Houssine alias Wu-Sen, l’une des premières formations de rap au Maroc, rejoint par Widad Broco, la première femme à raper dans le monde arabe: « Thug Gang », qui devient un collectif – le « TG Crew » – rassemblant une dizaine de formations, Rap, Dance et Graff. Le rap marocain en est alors à ses balbutiements et Thug Gang pratique un hip hop tranchant et critique, oscillant entre recherche de repères et revendications sociales.

Avec le temps, ils deviennent les porte-drapeaux de leurs camarades mais aussi d’une partie de la jeunesse marocaine, en mal de liberté et de nouvelles formes d’expression artistique. Ensemble, ils sont lauréats du Tremplin des jeunes musiciens 2001 et du championnat du Maroc en hiphop.

Quelques années plus tard, Walid et Widad quittent le Maroc et s’installe dans le Sud de la France, où ils créent un groupe de Rock Métal Oriental « Celsius » et déjà un avant-goût en arabe de ce qui va constituer la mixture du N3rdistan, le groupe multiplie les concerts – effectuant notamment la première partie de Paradise Lost, Gojira et Ez3kiel.
En 2011 et après des voyages et des échanges culturels en Afrique, Asie et en Europe, Walid fait appelle à Benjamin Cucciarra, multi-instrumentaliste, pour créer une synthèse numérique de ses rencontres et bâtir les fondements du groupe. Rejoint par Cyril Canerie, batteur Studio à la renommée internationale, le groupe prend sa forme première en mai 2014, avant d’être sélectionné aux Inouïs de printemps de Bourges en 2015.

Dans N3rdistan, ils recherchent les points de convergence des cultures, en commençant par la poésie andalouse du 13ème siècle (Ibn Zaydoun) jusqu’aux textes engagés contemporains de Mahmoud Darwich sur la multi-pluralité de l’identité humaine. Ils écrivent des textes sur la liberté et peaufinent les sons et les vibrations pour s’éloigner des sentiers battus en créant une fusion électronique et traditionnelle à la fois.
Définitivement transgénérationnel et transgenre, attachant et incroyablement mystique, N3rdistan est à la lisière entre la musique électronique, le rap et la poésie arabe.

EXTRAITS DE PRESSE :
« A travers une poésie qui prône la liberté et dénonce l’injustice, refusant l’occupation ou la censure, l’électro-hip-hop et le rock alternatif de N3RDISTAN incarnent avec force les Printemps en rébellion. » FARA C – L’HUMANITÉ
« Ce projet de marier textes classiques et défonce rap, mélopées mystérieuses et sonorités électro, charisme de chamane et instruments africains traditionnels fait déjà étalage
d’une sacrée force de caractère. »
LES INROCKS
« Un mélange de sagesse soufie, un peu d’Orient, avec des rythmes extrêmement modernes. […] Un vertige horizontal, une extase électrique et antique, le spleen du désert et le chill-out d’un lounge cosmique. Bienvenue à N3rdistan ! » ANDRÉ MANOUKIAN – FRANCE INTER
« TTT Notre Coup de Coeur de la semaine […] le groupe de la nouvelle scène électr’orientale à découvrir d’urgence » ANNE BERTHOD – TÉLÉRAMA
« Un projet électro-urbain enraciné dans des inspirations orientales. » RADIO NOVA