Newsletter

LES HURLEMENTS D'LÉO

LES HURLEMENTS D’LÉO
Biographie

LES HURLEMENTS D’LÉO
LUNA DE PAPEL
16 MARS 2018

Feat LA CAFETERA ROJA, ARNO FUTUR & LES OGRES DE BARBACK.

« 20 ans ! » Ça va faire 20 ans que le groupe roule guitares aux poings sur le goudron escarpé des chemins parallèles. Les petites routes qui font voir du pays. Celles où on prend le temps de regarder par la fenêtre et de considérer les gens.

Ça va faire 20 ans que Les Hurlements d’Léo laissent sur leur passage l’énergie positive, affirmée et résolue de ceux qui ne se taisent pas et gardent une taille humaine. C’est aussi l’énergie de leurs 20 ans qu’ils ont su garder et qui les portent aujourd’hui vers un nouveau projet musical. Les Hurlements d’Léo c’est un groupe, 8 musiciens, mais c’est avant tout une éthique, une philosophie : Vivre ensemble ! Créer ensemble et partager. Après 10 albums, plus de 3000 dates, des projets solos, une tournée de 115 concerts en hommage à leur inspirateur Mano Solo et des collaborations avec d’autres groupes, dont la très récente redite de la formation « Un air 2 familles » avec « Les Ogres de Barback » jouée à guichets fermés, il était important de revenir à un projet purement Hurlements !

Cette nouvelle création se veut aiguisée par l’expérience de chacun. Les textes écrits par Laurent Kebous avec la complicité de Jean Fauque et Sancho Bala, mais également Julien Arthus, le saxophoniste et Nicolas Saillan, le batteur, ont la profondeur et la lucidité « des marginaux, des voyous, des fous, des apaches ». L’écriture plus introspective s’inscrit dans la réalité de chaque membre du groupe où chacun pose sa voix, son identité.

Le groupe a vu partir, l’un de ses fondateurs, Erwan et adopté de nouveaux membres : David Bourguignon (Radio Bemba), Bayrem Ben Amor (Mano Solo, Luke, Melissmell…) pour un nouveau départ, un souffle inédit, éclairé et fidèle à leur esprit alternatif et libertaire.

De nouveaux instruments font leur entrée dans la formation. Les compositions avec violon, oud, section de cuivres, accordéon sans flonflons et riffs de guitares acérés viennent nourrir leur style toujours très rock.
Attendus par un public fidèle, Les Hurlements, troubadours de l’existentiel incarnent le spectacle vivant, bien vivant. Ils se retrouvent tous les 8, forts de leurs expériences, comme au retour d’un grand voyage, le retour à la maison avec des tas d’histoires à raconter et à hurler !