Newsletter

France de Griessen

France de Griessen
Biographie

SAINT SEBASTIEN
20 janvier 2014

Électrique, poétique et abrasif

Nouveau single : Honey Lake

« Saint Sebastien », le second album de France de Griessen, mêle indie-rock,punk romantique, blues et folk.

Des arrangements riches, une perpétuelle recherche de l’intensité de l’atmosphère, un jeu de batterie instinctif, minimal et déstructuré et des guitares old-school, noisy et puissantes forment un écrin pour un chant empreint de tendresse, de sensualité ou de rage, tout à la fois à fleur de peau et en tension.

Réalisé par François “ Shanka” Maigret (The Dukes), également cocompositeur, “Saint Sebastien” à été enregistré par Alexis Berthelot à Brooklyn au Studio G ( Tom Waits, Ani DiFranco, Jon Langford, Sparklehorse…).

« France de Griessen poursuit son épopée poétique avec « Saint Sebastien », un disque émotionnel et mélodieux empli de chansons de joie et de tristesse.
Avec ce nouvel album aussi intense qu’enchanteur, elle continue à prouver qu’elle est l’une des chanteuses les plus intéressantes et les plus subversives de France
» Bruce LaBruce, réalisateur, écrivain et photographe

« Des chansons rock incandescentes et poétiques » Femme Actuelle
« … France de Griessen, élec­trique et abra­sive. La fille naturelle de PJ Har­vey et Marie Laforêt. Mar­rainée par Court­ney Love. » Coup d’Oreille
« Honey Lake, France de Griessen. La toujours fascinante comédienne chanteuse, entre douceur et violence » Biba
« Entre force, souffrance et beauté » Longueur d’Ondes
« Comme un exutoire violent et jouissif à la fois, l’indie-rock punk de l’artiste française est libérateur// En français ou en anglais, dans un style indie-rock, punk romantique, blues ou folk, France nous emmène et nous ensorcèle avec quinze sortilèges plus envoûtants les uns que les autres » QueJadore.com
« Le rock brut (la racine même du punk) de “The Veil of Stars” côtoie les arrangements du quasi reggae-punk “Swan”, la folk se pare d’atours neufs et les effets n’enlèvent rien à la sobriété d’une écriture resserrée et efficace. De quoi convertir de nouveau adeptes. » Obsküre Magazine