Newsletter

EL COMUNERO

EL COMUNERO
Biographie

EL COMUNERO
SON DE LA BARRICADA
Nouvel album 31 mars 2017

Il y a dans El Comunero une part de magie de pierre philosophale; cette capacité à changer la mémoire en or nous la rend si vivante qu’il nous semble qu’au gré d’une chanson nous tenons dans nos bras la belle république, la beauté des justes, la force des utopies. Au départ, ce n’était que l’histoire d’un homme, un grand père guérillero et de son petit fils Thomas, le chanteur du groupe, qui rageait de voir s’éteindre unes à unes les étoiles de cette guerre. Au départ il s’agissait de serrer fort l’âme de Manolo, combattant communiste, afin qu’elle ne finisse pas dans le ciel noir de l’oubli. Mais les âmes des camarades ont la vie dure et du poing qui la tenait prisonnière s’échappa des notes et des chants, l’indestructible force des soldats de la liberté, tenace caméléon qui prend la forme de tous nos combats actuels. Avec ce troisième album, le groupe se renouvelle et met la barre toujours plus haut. Après ses huit ans d’existence, il ose s’affirmer dans des choix artistiques parfois inattendus mais terriblement efficaces, grâce à des arrangements puissants qui donnent un son neuf à ces chants de lutte et consacrent un chant universel qui, s’il est né dans les tristes plaines de Teruel rayonne plus fort que jamais dans nos cœurs de révolutionnaires. L’histoire s’offre le présent et se tend vers un avenir de luttes et d’espoir. Boléros et flamencos rencontrent d’autres sons, d’autres grooves, le blues andalou flirte avec une colère punk-rock qui donne à la musique d’El Comunero une légitimité et un engagement qui la rend indispensable, que l’on soit mineur asturien, ouvrier métallo, sans-papier, sans-abri…

Le groupe est aujourd’hui composé de Tomas, chanteur guitariste de l’Air de rien et petit fils d’El Comunero, Reno, Laurent et Jojo, trois membres des Hurlements d’Léo, respectivement à la contrebasse, guitare électrique et accordéon/trombone/ukulélé, Pierre ancien clarinettiste d’Anakronic, Max percussionniste d’Electric geisha, et enfin Vicente Ruiz, petit dernier qui a su se rendre indispensable depuis deux ans en virevoltant sur sa guitare flamenca, son bouzouki et sa mandoline. Cette grande diversité d’instruments permet à El Comunero de varier les orchestrations pour donner à ce troisième opus une sonorité définitivement actuelle et internationale!

LABEL: Tactikollectif.
DISTRIBUTION: L’Autre Distribution

—————————————————————

LINE UP :
Tomas « comunero » Jimenez : guitare, chant, percussions
Laurent  » El invencible » Kebous : guitare, chant
Reno « El profesor » Eychenne : contrebasse
Jojo « El Rojo » Gallardo : accordéon, trombone, ukulélé…
Pierre « El perrito loco » Bertaud du Chazaud : clarinette
Max « maximum » Richard : percussions, batterie
Vicente « Maitre Bixme » Ruiz : guitare, bouzouki, mandoline

CONTACTS :
Promo (Presse, web) : Julien Oliba
06 22 27 14 30
julien(@)mathpromo.com

Promo (Radio / Tv) : Mathieu Artaud
06 77 07 49 87
math(@)mathpromo.com